Photographie·Voyage

Tokyo – jour 3

Réveil matinal pour notre troisième jour à Tokyo, car nous souhaitons visiter le fameux marché aux poissons de Tsukiji, qui ouvre dès cinq heures du matin. Nous espérons ainsi observer l’effervescence de ce lieu, considéré comme le plus grand marché du monde pour les poissons et les fruits de mer. Nous n’avons pas été déçus ! Le marché est bondé, les allers et venus des véhicules sont constants et très dangereux, les transactions s’effectuent sans relâche. On a vite la tête qui tourne face à toute cette frénésie. Et pour tout vous avouer, l’odeur du poisson au petit matin n’aide pas ! Il faut avoir l’estomac bien accroché (surtout pour les chochottes comme moi) ! Si vous êtes tenté d’y aller, une précision importante : apparemment, face au nombre important de touristes qui viennent chaque jour, les horaires de visite ont été restreints (pas avant 9h), et seule une partie du marché est visitable. Nous n’étions pas au courant, et au bout d’une vingtaine de minutes, un policier est venu à notre rencontre pour nous demander de partir.

Nous décidons ensuite de visiter l’île artificielle d’Odaiba. Pour cela, nous empruntons le Rainbow Bridge, long de plus d’un kilomètre. Il n’est pas très agréable de marcher au milieu des voitures et des camions, mais la vue est magnifique et on en profite bien plus que si on emprunte le métro. L’île s’ouvre sur une grande plage de sable, recouverte de méduses. Dès notre arrivée, nous constatons que l’ambiance d’Odaiba est très particulière, c’est une sensation indescriptible. C’est un endroit relativement luxueux, où l’on trouve de nombreux centres commerciaux, plus gigantesques les uns que les autres. Je vous recommande chaudement le centre commercial « Decks » (à l’entrée de l’île en arrivant par le pont), qui recréé avec succès une ambiance rétro. Ça fait partie de mes coups de cœur japonais ! Le complexe Palette Town est lui aussi dépaysant à sa façon, puisqu’on y trouve toute une partie (Venus Fort) qui tente de recréer une ambiance de ville italienne. C’est un peu kitch ! On peut aussi y admirer l’une des plus hautes grandes roues du monde. Sur les photos qui suivent, vous verrez également l’immeuble Fuji TV, mais nous l’avons à peine visité car il y avait foule.

Et voici les photos, toujours un peu disparates je le crains :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s