Photographie·Voyage

Kyoto – jours 5 et 6

Le bus de nuit nous permet d’atteindre Kyoto en un peu plus de huit heures. Il est certain que cela aurait été plus vite en train, mais les prix ne sont vraiment pas les mêmes ! Et puis ce système évite de payer une nuit d’hôtel supplémentaire, donc pour nous c’était vraiment la solution la plus économique. Nous avons acheté nos billets avant de partir, sur le site de la compagnie « Willer Express ». Nous avions le choix entre plusieurs gammes de bus, de la plus rudimentaire à la plus luxueuse (des sièges qui se transforment en couchette, avec un petit rideau autour pour préserver son intimité !). Notre choix s’est porté sur la gamme intermédiaire, pas mal du tout et pas trop cher (environ 50 euros par personne), mais bon, cela reste un voyage en car, donc difficile de dormir d’un sommeil profond !

Pour notre séjour de cinq jours à Kyoto, nous avons eu la chance d’être reçus par une famille formidable, contactée par internet. Nous avons non seulement rencontré des personnes absolument merveilleuses, gentilles, généreuses, mais nous avons pu vivre avec elles au quotidien. Elles nous ont beaucoup appris sur la culture et les pratiques japonaises, par exemple la préparation du matcha que vous avez pu voir précédemment. Elles nous ont également fait découvrir des lieux peu cités dans les guides, mais j’aurai l’occasion d’y revenir.
Nos hôtes vivent à Nagaokakyo, ville d’environ 80 000 habitants située à quelques kilomètres de Kyoto. C’est une ville typiquement japonaises, avec ses quartiers résidentiels chaleureux et son centre-ville très accueillant.

Pour notre deuxième jour, nous visitons ce qui reste l’un de mes endroits PRÉFÉRÉS de ce séjour : le sanctuaire Fushimi Inari, où l’on se promène au milieu des milliers de torii, des portes sacrées que l’on trouve à l’entrée des temples shintoïstes. Le site s’étend sur une petite montagne que l’on peut gravir. Le chemin est ponctué de temples et de lieux de recueillement. A l’entrée du sanctuaire, les visiteurs sont nombreux, mais plus on grimpe, moins il y a de monde, et l’on peut même se retrouve complètement seul dans ce lieu magique.

L’après-midi est consacrée à la découverte de Kyoto, notamment les chemins de promenade au bord de la rivière Kamo. Pour finir, nous rejoignons nos hôtes qui tiennent un stand dans un festival organisé chaque année, qui présente les mets et traditions de chacune des régions du Japon. Pour l’occasion, les gens se sont habillés avec leur tenue traditionnelle et se retrouvent dans une ambiance festive.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Kyoto – jours 5 et 6 »

  1. Tes photos sont très belles! C’est mon rêve d’aller à Kyoto. Sur quel site internet as-tu rencontré tes hôtes?

  2. Merci pour ton commentaire qui me fait très plaisir :) Je publierai bientôt d’autres photos de Kyoto si cela t’intéresse !
    Nous les avons rencontré sur facebook, mais avons également contacté des personnes sur le site « Multilingual Network FR-JP ».

    1. Merci pour ta réponse! Oui ça m’intéresserait beaucoup si tu as d’autres photos de Kyoto. J’irai aussi faire un tour sur le site, j’apprends le japonais donc ça pourrait être l’occasion de le pratiquer avec des Japonais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s