Photographie·Voyage

Tokyo – jour 13

Et voici l’un des derniers articles sur le Japon. Après, promis j’arrête de vous embêter !

Nous commençons notre journée en empruntant le métro jusqu’à la station Ochanomizu, en plein centre de Tokyo. Dans le quartier, on trouve un temple bouddhiste et un sanctuaire shintoïste à quelques mètres l’un de l’autre. Le contraste est très fort entre les deux : en général, les temples bouddhistes sont assez sobres tandis que les sanctuaires sont toujours hauts en couleur.

Nous marchons ensuite jusqu’à Jimbocho, le quartier des libraires, En chemin, nous tombons sur l’un des rares « supermarchés » de Tokyo, la plupart du temps, c’est dans des petits combinis type Lawson ou 7eleven, ouverts 7 jours sur 7 et 24h sur 24, que l’on fait ses courses. Ils nous ont bien servi lors de notre séjour, et nous y allions souvent plusieurs fois par jour.

Nous visitons ensuite péniblement le parc impérial, sous une intense chaleur, avant de nous diriger vers le quartier des affaires Marunouchi, à l’est du palais. Nous finissons par nous perdre dans le quartier ministériel, pas franchement chaleureux.

Nous commençons à être fatigués par ces douze jours de marche intensive, et décidons par conséquent de faire relâche et d’aller piquer un petit somme dans le parc Yoyogi. Cette fois-ci nous découvrons la partie plus moderne, que je qualifierais de « thématique ». En effet, des adeptes de rock, taï-chi, cosplay, chiens, badminton, funambulisme, course à pied, percussions, et même de bulles de savon, se sont chacun délimités une zone du parc. Tout ceci donne une énergie incroyable à cet endroit, et l’on finit émerveillés par tous ces gens si différents les uns des autres. Il est vrai qu’une grande ville comme Tokyo peut donner une impression d’uniformisation. Tous ces hommes habillés de la même façon en semaine, l’absence de diversité culturelle (du moins de diversité visible), les normes très contrôlées qui régissent les rapports humains dans les lieux publiques, tout ceci peut donner l’impression (fausse bien entendu) d’un manque d’individuation.

En sortant du parc, nous sommes attirés par les clameurs d’un concert. Pour tout vous avouer, la musique en elle-même, de la J-pop, ne m’enthousiasme pas vraiment. Je suis par contre très surprise de découvrir qu’il s’agit en fait d’un rassemblement en faveur du mouvement gay et lesbien. Lorsque nous en avons parlé à nos hôtes le soir même, ils ont été très surpris, car l’homosexualité reste un sujet masqué, si ce n’est tabou, au Japon.

La journée se finit à Shibuya, où nous admirons une dernière fois la foule compacte des Tokyoïtes, qui profitent de leur samedi soir.

Allez, encore quelques photos, toujours disparates malheureusement, pour vous montrer l’une de nos dernières journées au Japon (snif snif).

Publicités

2 réflexions au sujet de « Tokyo – jour 13 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s