Recette

Carrot cake parfait (glaçage au cream cheese)

carrot_cake_01

Il m’arrive régulièrement de tester des recettes afin de concocter de bons goûters pour Aimi, qui est toujours prête à enfiler son tablier pour m’aider. Seulement, j’ai toujours une idée très précise de ce que je souhaite obtenir et suis par conséquent souvent un peu déçue du résultat. Cela faisait plusieurs mois que je souhaitais obtenir la recette parfaite de carrot cake, qui est l’un de mes gâteaux favoris. Ce désir était d’autant plus fort que j’ai appris récemment la fermeture des magasins Marks & Spencer en France, l’enseigne étant mon fournisseur officiel de carrot cake… J’ai donc réuni un grand nombre de recettes trouvées sur internet, en gardant ce qui me plaisait dans chacune d’elle, pour finalement créer la recette ULTIME de carrot cake, c’est-à-dire un gâteau pas trop sucré, parfumé mais pas écœurant, et surtout bien moelleux. Le résultat étant au-delà des mes espérances, je m’empresse de la partager avec vous. Cerise sur le gâteau, j’ai atteint mon objectif : il a presque le même goût que mon gâteau chéri de chez Marks & Spencer ! MIAM !

carrot_cake_03

Ingrédients pour un gâteau de 8 personnes
250 g de carottes râpées
120 g de beurre doux mou
entre 120 et 140 g de vergeoise, selon votre goût
200 g de farine + 1 sachet de levure
50 g de poudre d’amande
150 g de compote de pomme sans sucre ajouté (1,5 pots)
3 œufs
le zeste d’une orange (non traitée)
100 g de noix de pécan (ou noix, amandes, etc., selon vos goûts)
une grosse poignée de raisins secs
1 pincée de sel
1 c. à c. rase de cannelle en poudre
1/2 c. à c. de gingembre en poudre
1/4 c. à c. de muscade en poudre

Ingrédients pour le nappage au cream cheese
100 g de Philadelphia
50 g de beurre doux mou
120 g de sucre glace
1 sachet de sucre vanillé
1 à 2 cuillères à soupe de sirop d’érable

fleur transition

1) Râpez les carottes, en veillant à ce que le résultat ne fasse pas trop « purée ». Râpez également l’orange. Réservez.

2) Préparez les raisons secs : faites bouillir de l’eau, plongez-y les raisins pendant 4 minutes, rincez à l’eau froide dans une passoire. Réservez.
Cette étape est indispensable car elle permet d’éviter que les raisins soient trop durs ou trop secs, et gâchent par conséquent le moelleux de votre gâteau.

3) Mélangez dans un saladier : beurre mou + sucre vergeoise + sel + épices (ne pas lésiner)
La vergeoise est vraiment l’un des secrets de la recette. Je sais qu’on est souvent tenté de prendre un sucre standard quand on n’a pas celui de la recette dans nos placards, mais la vergeoise va donner au carrot cake une texture et un goût caramélisé inimitable.

4) Ajoutez le zeste d’orange.

5) Ajoutez les œufs l’un après l’autre, en fouettant entre chaque.

6) Ajoutez la farine + la levure.

7) Ajoutez la poudre d’amande.

8) Ajoutez la compote de pomme (qui est un autre secret de la recette pour obtenir une vraie onctuosité. Veillez à la prendre sans sucre ajouté).

9) Ajoutez les noix de pécan que vous aurez pris soin de concasser (je laisse pour ma part des morceaux assez gros, à vous de voir). Sauvegardez quelques noix pour la décoration finale.
Ajoutez également les raisins et les carottes râpées.

10) Versez l’ensemble dans un moule à manqué beurré et fariné (le mien est de 22 cm de diamètre, afin que le gâteau soit assez épais et donc bien moelleux). Placez au four 50 min (+ ou – selon votre four) à 160°C.

11) Pendant la cuisson, préparez votre glaçage au cream cheese : mélangez tout simplement à la cuillère sucre glace + sucre vanillé + beurre, puis ajoutez le Philadelphia, et enfin le sirop d’érable.
Attention, je vous livre ici une véritable pépite, le nappage magique, qui n’est ni trop lourd, ni trop sucré, et surtout, qui n’a pas un horrible goût de fromage comme on en trouve parfois. Le sirop d’érable est le petit plus car il apporte une saveur ambrée qui n’est pas trop prononcée mais qui crée une vraie originalité. 

12) Une fois le gâteau complètement refroidi, coupez-le en deux étages. Insérez du nappage entre les deux, « refermez » le gâteau, recouvrez de nappage et décorez avec les noix de pécan mises de côté.

Réservez au frais pendant au moins 12h (oui je sais, c’est dur), afin que le glaçage prenne bien. Bon appétit !

carrot_cake_02

Enregistrer

Publicités

5 réflexions au sujet de « Carrot cake parfait (glaçage au cream cheese) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s